Le Chateau Labourdonnais et sa fontaine

Le château de Labourdonnais se situe dans le nord du pays, plus précisément à Mapou, Rivière du Rempart après le jardin botanique de Pamplemousses et l’Aventure du Sucre. Attention, ne pas confondre avec un certain château au jardin botanique SSR de Pamplemousses où a vécu Pierre Poivre, un contemporain de Labourdonnais qui prête encore plus à la confusion. Ce n’est pas un château à proprement parler mais une demeure du style coloniale bâtie vers les 1836.

Les propriétaires

Le château de Labourdonnais était la maison des Wiehe. Lors de votre visite, vous apprendrez que John Jacob Wiehe, d’origine allemande et de nationalité danoise, est arrivé à Maurice il y maintenant quelques siècles et que son fils Christian, socialement prospère, a bâti ce château par la suite. Il y a plusieurs branches à la famille: les Souchon, les Wiehe, les Juge de Segrais, les Daruty de GrandPré.

A l’approche du château

La demeure faisait partie d’une propriété sucrière. En 1960, l’usine a été démontée et remontée pièce par pièce au… vergerZimbabwe. Par contre, la cheminée se trouve toujours sur le domaine. De nos jours se trouve un verger où sont cultivés entre autres 26 variétés de mangues !

Devant les marches menant au château se trouve une fontaine. L’entrée principale débouche sur une allée appelée l’Allée des Intendances, étant bordée d’arbres portant ce nom, et à la fin de cette allée vous trouverez cette fontaine. A un moment, on appelait même le château “Versailles”. De chaque côté des colonnes d’entrée, veille un lion… en pierre.

L’intérieur

Au rez de chaussée du château: salle à manger avec un superbe chandelier qui, une fois, est même tombé sur la table mais seul un verre s’est cassé! Il y a aussi un chandelier dans le hall d’entrée, un vaisselier et un godon auquel le public n’a pas accès. Finalement se trouve aussi le bureau du maître. A l’étage, les chambres à coucher reconverties en pièces qui retracent l’histoire de la famille et du château, les activités agricoles qui y ont lieu, etc. Il n’est malheureusement pas permis de photographier l’intérieur de la demeure mais cela peut changer au future.

L’intérieur a bien été préservé de son cachet historique. Dans le bureau du maître de maison se trouvent plusieurs livres d’antant. Dans une pièce, la vaisselle en faïence. La cuisine qui se situait en dehors de la demeure principale a été reconvertie en un espace culturel.

Terminez votre visite par une visite au magasin de souvenirs et un coin pour déguster rhum et pâtes de fruits ou alors par un repas bien mérité dans le restaurant La Table du Château.

Restaurant La table du chateau